Mais où étais – tu passée tout ce temps?…

Hello hello

Comment allez-vous?

Un long moment que je n’ai rien publié, ça me fait presque bizarre de m’y remettre.

Me revoilà après de longs, très longs mois d’absence.

Quand on abandonne une activité pendant aussi longtemps, la reprise est difficile. On remet au lendemain, on s’enlise dans une sorte de démotivation, s’en suit un manque d’inspiration.

Qu’ai-je fait ces derniers mois? J’ai arrêté d’écrire. J’ai un peu paressé il faut l’avouer.

Merci pour les mails me demandant des nouvelles, pour ceux qui ont eu envie de revoir de nouveaux articles du club des audacieux.

Bref quand il faut s’y mettre il faut s’y mettre. Alors j’ai décidé d’écrire, de commencer quelque part…

Hey oui que dire 9 mois c’est long (sourire)

À qui le dis-tu?

La fatigue ou au contraire les nuits blanches, les fringales, le manque d’appétit…

Mais quelle aventure…

La dernière fois, j’ai rencontré une femme chez le médecin. Elle était enceinte, cela ne se voyait pas trop encore. Mais elle a commencé à me parler de son stress en cherchant certainement quelque réconfort venant de moi. D’où mon idée pour cet article.

Je me suis reconnue en elle à un moment…

Au premier trimestre on a peur de la soi disant période des trois mois à valider pour que tout aille bien. Cette fameuse période pendant laquelle rien ne passe. Vos plats préférés jusqu’alors savourés vous paraissent immangeables. Ce malaise quasi quotidien, cette hypersalivation qui vous derange; beurk et ces somnolences à toutes heures qui vous posent problème.

Vous avez envie de partager votre bonheur avec tout le monde mais il faut se taire. Dur dur…

On oscille entre joie, reconnaissance et tristesse, angoisse… les hormones dit-on mais je n’y crois pas moi à ces histoires d’hormones lol. Je n’ai jamais pleuré devant une émission culinaire. Mais VRAIMENT ce sont les montagnes russes des émotions.

Une fois les trois mois passés le stress est quelques fois toujours present.

Pourquoi se met on autant de pression?

Voici quelques petites idées pour passer avec un peu plus de légèreté ces longs mois.

1. Positiver

Rien de mieux que la pensée positive. Tout ira bien. Il faut s’en convaincre. Les nausées vont bientôt se terminer, ça devrait aller dans quelques mois.

2. Parler à des personnes qui vivent ou qui ont vecu la même chose ou; l’ayant vecu ou non qui sont susceptibles de vous comprendre.

Les sentiments sont contradictoires, quoi de mieux que d’en parler à des personnes empathiques ou comprehensives. Grande soeur, amie, trouvez la personne avec qui vous partagerez vos emotions, joie tristesse, sans culpabiliser et sans vous sentir jugé. Une personne qui ne vous donnera pas l’impression que vous n’appreciez pas ce que vous vivez ou que vous n’avez aucun droit de vous plaindre.

3. Prendre des vêtements extensibles pour pouvoir les mettre pendant toute la grossesse sans avoir à changer de taille au fil des mois puis apres…

On se sent grossir grossir grossir. Mais pourquoi dépenser en habits de maternité qu’on ne mettra que 9 mois si on peut les réutiliser ? Privilegiez Le moulant, l’extensible, les tuniques fluides. Ainsi vous n’aurez aucun mal à les remettre une fois bébé arrivé.

4. Effet salivation : le chewing gum à la menthe ça aide, sinon gardez votre petit bocal à votre chevet ( sourire).

5. S’entourer de bonnes personnes

On s’attendra à vous voir épanouie. En effet c’est merveilleux ce qui vous arrive. Mais tous les petits maux sont susceptibles de venir entacher momentanément votre bonne humeur. Alors ne vous enfermez pas. Voyez vos amis, sortez prendre l’air bref faites vous plaisir…

6. Dormir : On ne le dira jamais assez. Dormir quand on peut, parce qu’après, le sommeil devient un luxe. Netflix ? Oui mais pas trop. Reposez vous dormez, ou alors mettez vous a jour sur vos series préférées. Pour ma part jai passe des nuits blanches entre game of thrones, the walking dead, the good place etc… parcequ’ au bout des 9 mois tout ça est TERMINÉ ( sourire).

7.Se faire chouchouter

Si cheri peut faire un massage de temps en temps pour quoi pas.. ( sourire) et vous pommader le pied!!!! Votre pied comment dire qu’au fil du temps vos mains y auront difficilement accès

8. Prendre soin de soi et se faire belle.

L’image dans la glace est importante.

Il ne faut en aucun cas négliger son apparence. Moi personnellement. Mon image et ma confiance en moi sont quel que peu liées.

8. Vivre tout simplement.

La vie n’est pas parfaite, alors chérissons les bons moments

Nos emotions negatives sont un cap à passer. Ne nous mettons pas trop de pression car on fait de notre mieux au quotidien.

Toutes les grossesses sont différentes. Quelques fois on peut les comparer à un long fleuve tranquille. Mais quoi qu’il en soit c’est une aventure qui en vaut largement la peine.

Pas besoin d’être fort tout le temps.

La bonne nouvelle c’est que une fois que tout est fini on oublie et au bout de quelques années on a même envie de retenter l’expérience encore et encore

Alors courage à toutes les mamans, les futures mamans, les mamans en devenir.

Elsie.

2 commentaires sur “Mais où étais – tu passée tout ce temps?…

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :