I am back… Enfin..

Hello hello

J’espère que vous allez tous bien et que vous avez passé de bonnes vacances…

Fini la dolce vita, la plage, la glandouille. TERMINE

J’ai fait une pause générale, réseaux sociaux, écriture etc. Une pause notamment sur mon blog. A ma grande surprise, agréable surprise, j’ai reçu des messages de personnes à qui mes chroniques ont manqué. Alors à quand la rentrée du blog m’a t-on demandé!  j’ai envie de dire maintenant, allez on s’y remet… le partage de pensées, d’inspirations, dans le but de tendre vers un mieux-être why not. Si ça vous parle alors c’est tant mieux.

Repos ou Éloge de la paresse en tout cas j’ai profité de l’accalmie des vacances et je me suis accordée du temps pour moi. Il en faut par moments.

Il ne faut vraiment pas sous estimer l’impact de paroles positives ou d’encouragement dans la vie de quelqu’un. Alors à ceux qui m’ont écrit, je dis merci…

Une grosse pause en général, ça sert à se recentrer sur soi et sur l’essentiel; c’est important. Surtout je me suis reposée et j’ai profité de la pause estivale, de ma famille.

J’ai discuté avec des gens, j’ai rencontré toutes sortes de personnes qui m’ont inspiré ce premier article de la rentrée.

J’ai accepté qu’être fort tout le temps cela est impossible.

Alors j’ai envie de dire, comme la rentrée s’accompagne souvent de coups de blues:

Ne culpabilise pas de déprimer alors qu’il y a la misère dans le monde et que tu es plutôt mieux loti que certaines personnes. Ne te sens pas mal parce que tu as des doutes, sur toi, sur ton avenir personnel ou professionnel et que quelque part dans le monde il y a des gens qui meurent de faim. C’est une réalité; malheureuse réalité, mais ne te refuse pas ou ne culpabilise pas de ressentir ta douleur, ton stress.

Tu peux tomber autant de fois que possible, l’essentiel c’est de ne pas rester à terre trop longtemps sinon tu y restes et inconsciemment tu t’y complais. Pour finir, les chances de te relever se réduisent car tu ne sais plus comment t’y prendre.

Si tu doutes de ce que tu dois faire, commence quelque part, avec le temps tu sauras ce dont tu as envie.

Si tu sens tes problèmes te submerger, concentre toi plutôt sur les solutions. Si tu réfléchis un peu, tu en trouveras forcément quelques unes.

Si tu te sens spectateur de ta vie, trouve une façon d’en devenir acteur principal. Quand tu traines sur les réseaux sociaux, tu finis par envier la vie des autres et déprécier la tienne. Mais ton quotidien n’est pas forcément plus ennuyeux que celui d’un autre, il faut juste que tu en sois conscient, car au fond, nous montrons tous ce qui nous avantage. Pose toi un bon moment et réfléchis à comment agir pour faire ce dont tu as envie, plutôt que vivre par procuration les passions des autres.

Ne culpabilise pas d’être malheureux.  La psychologie positive a pris une telle ampleur de nos jours qu’on a l’impression que le bonheur est devenu une obligation. Si vous êtes triste, c’est de votre faute vous ne vous êtes pas assez pris en main? Tout le monde ne choisit pas d’être malheureux. Peut-être a t – on besoin de toucher le fond pour mieux remonter en surface.  Alors ne culpabilise pas et ne te sens pas mal parce que ton voisin à selon lui choisi d’être heureux. Prends donc le temps d’identifier ta source de stress, ne la balaye pas sous prétexte que tu n’as pas le droit d’être malheureux. Mais finis par émerger. Tu verras peut- être les choses de manière plus claire.

Tu auras certainement quelques regrets quoi qu’il arrive, je pense. D’ailleurs cette phrase vivre à fond pour ne pas avoir de regrets, je ne la comprend pas vraiment. On dirait un mantra inculqué par les coach en développement personnel qui eux mêmes en ont forcément mais ne le disent pas.  L’être humain est par nature un éternel insatisfait, alors fais de ton mieux pour en avoir le moins possible…

Et pour un bon retour au travail évitons de procrastiner, réalisez vos tâches personnelles et professionnelles au jour le jour pour ne pas être débordé et finir démotivé. Mettons de coté le stress de la reprise ( remettons nous dans le bain, hiérarchisons nos activités par ordre d’importance) notons tout pour ne rien oublier, profitons à fond de nos weekend et planifions les à l’avance pour pouvoir profiter un maximum des ponts et autres jours fériés de l’année.

Si ton travail ne te convient plus, mais que tu n’as pas assez de courage pour en changer, vas-y par étape, sans pression. Que veux-tu faire? Où chercher? mets ton CV à jour et vas y doucement dans ta recherche, au bout d’un ou deux entretiens, tu te remettras rapidement dans le bain, pour une recherche active beaucoup plus fructueuse. Le plus dur c’est de commencer…

Je vous souhaite une bonne reprise à tous.

Ça m’a manqué d’écrire alors je m’y remets. Septembre annonce la rentrée; reprenons nos bonnes habitudes.

Articles, audacieux du mois, vidéos …

Je prépare quelques nouveautés sur le blog…

Inspirez moi…

A très vite

Elsie

 

6 commentaires sur “I am back… Enfin..

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :