L’audacieuse du mois de juillet : Noélie Yarigo « L’étoile filante du Bénin »

« Je travaille dur et je me concentre sur ce qui est utile. Pour moi l’essentiel passe avant l’agréable ». Noélie Yarigo

Rencontre avec une championne, égérie de marques, audacieuse de juillet Noélie Yarigo.

Une vraie gagnante, Noélie Yarigo est une jeune femme, née le 26 décembre 1985 à Materi, une ville au nord ouest du Bénin dans le département de l ‘Atacora. Elle représente le Bénin à l’international dans le domaine de l’athlétisme.

Championne du Bénin en 2002, en 2012 première compétition internationale et rencontre avec son coach. Départ en France en 2013 pour une nouvelle aventure et pas des moindres.

Elle a rapidement et ce dès le départ, montré des fortes capacités et un réel talent. Depuis le lancement de sa carrière en tant que professionnelle, elle évolue, enchaîne les victoires, se fait connaître et s’est forgé une personnalité et un nom Noelie Yarogo, la guéparde Béninoise.

Elle a pu en quelques temps atteindre les minima de qualification pour participer aux jeux olympiques de Rio en 2016. L’image de la championne de l’athlétisme par excellence a toujours été dédiée au Kényanes, mais elle a réussi à imposer le Bénin et surtout s’imposer elle, en tant que « Étoile filante ». Elle est à la fois discrète et passionnée.

Elle nous raconte…

Screenshot_20180619-061803

1 – Le club des audacieux: Parle moi de toi

Noélie Yarigo: Mon intérêt pour l’athlétisme a démarré à 10 ans au primaire, à Matéri dans mon village natal. Mais ce n’était pas aussi sérieux qu’aujourd’hui parce que je m’entraînais uniquement pendant les séances de sport. Je dirais que, j’ai commencé à réellement pratiquer quand j’ai rejoins le centre d’entrainement de mon coach actuel Claude Guillaume en 2013 qui a découvert chez moi des qualités et renforcé cet engouement. J’ai donc décidé de poursuivre mon aventure avec lui.

2- Le CA: Quel est ton palmarès ?

NY: Je suis record women du Bénin au 1500 m 4’27 » et au 800 m 1’59″12, demie finaliste des jeux olympiques de Rio 2016 et du dernier championnat du monde de Londres en 2017 ; 5 fois championne de France en indoor et outdoor.

3 LE CA: As tu toujours été attirée par le sport et en particulier l’athlétisme ?

NY: Plutôt oui.  Depuis mon jeune âge, je nourrissais déjà en moi le désir de devenir une athlète de renommée, surtout quand je regardais Maria Mutula courir le 800m.

4- Le CA: Qu’est ce que ça te fait de porter le Bénin vers d’aussi importantes courses?

NY: Je suis fière d’être Béninoise. Porter les couleurs de mon pays et représenter le Bénin aussi bien au national qu’à l’international est pour moi une grande fierté. Alors j’y vais avec toute la détermination possible.

5- Le CA: As tu rencontré des difficultés à tes débuts?

NY: Ma principale difficulté a été le rythme d’entraînement au début et la dureté de l’hiver. Petite anecdote: À mon arrivée en France. J’ai vraiment cru je ne m’en sortirais pas tellement. J’avais les pieds gelés par les températures négatives et je croyais que je perdrais mes orteils (sourire). Quitter 30 degrés pour venir en France, à Blois et m’entraîner sous une température à zéro degrés voire moins, c’était impossible j’ai voulu abandonner et rentrer au Bénin. Mais mon coach et mon entourage m’ont conseillé, encouragé et aujourd’hui j’y suis, je me suis adaptée et j’y reste.

6- Le CA: Quels sont tes objectifs nationaux et internationaux ?

NY: Essayer de monter sur le podium aux championnats d’Afrique, même si je suis consciente que ce ne sera pas chose facile avec la présence de la Sud Africaine Caster Semenya, La Burundaise Francine Niyonsaba, La kenyane Margareth Wambui, sans compter les Éthiopiennes, les Marocaines et les Ougandaises. Mais je reste confiante car je travaille avec mon coach Claude Guillaume pour être prête à les affronter.

23970073_750274718498741_7682062755704078336_n_002

7- Le CA: Quelles sont tes actions pour atteindre tes ambitions?

NY: Pour atteindre mes ambitions, je travaille dur et je me concentre sur ce qui est utile. Pour moi l’essentiel passe avant l’agréable.

8- Le CA: Qu’est ce qui te motive au quotidien et te permet de ne jamais abandonner?

NY: Ce qui me motive c’est de voir mon parcours et comment j’y suis arrivée jusque là. J’ai rencontré beaucoup de difficultés, j’ai connu des échecs, j’ai retenu les leçons et j’ai appris de mes erreurs. Chaque jour je travaille dur et ça marche. Alors je continue.

9- Quelle est ta plus belle réussite

NY: Ma plus belle réussite est ma participation aux jeux olympiques de Rio, parce que personne n’y croyait. Une béninoise qualifiée aux jeux olympiques c’était impensable. J’y suis allée non pas par invitation, mais j’ai été sélectionnée. J’ai atteint les minima, j’ai franchi le cap des séries et participé à la demi finale. Même moi j’étais la première étonnée et c’est l’une de mes plus grandes fiertés.

10- Le CA: Quels sont tes projets?

NY: Je travaille avec mon entraineur  pour participer à Tokyo 2020 et cette fois- ci je vise le podium. Je vais redoubler d’effort avec l’accompagnement de mon coach. Ça demande beaucoup de sacrifice. J’ai encore une grande marge de progression donc je sais qu’avec lui, je vais y arriver. J’ai aussi cette année, la volonté d’offrir une bibliothèque à ma ville Natale. J’ai déjà trouvé un moyen d’acheminer les livres; et en septembre, je vais pouvoir installer la bibliothèque avec l’aide de la mairie de Matéri. Je suis assez ravie car enfin mon projet va prendre forme.

11- Le CA: l’interview touche à sa fin, Quels conseils donnerais- tu à quelqu’un qui a envie comme toi de se lancer dans sa passion?

NY: Il faut travailler dur mais cultiver la patience, car nous avons tous les mêmes chances de réussir. Le travail, la patience il n’y a que ça de vrai pour moi.

Merci à Noélie Yarigo d’avoir accepté de faire partie de l’aventure audacieuse. Merci pour ta bonne humeur, et merci de continuer à inspirer chez nous persévérance, travail, sympathie, bravoure, humilité. Merci de porter haut les couleurs du Bénin.

Je lui souhaite de continuer à rayonner, à s’épanouir et à conquérir ce podium dont elle rêve en 2020.

downloadfile

« Le travail, la patience il n’y a que ça de vrai pour moi ».

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :