Infidélité: Partir ou rester ?

Et si on bouclait le mois de l’amour avec ce sujet que je peux qualifier de délicat à aborder: l’infidélité ?On en parle? tromper qu’est ce que c’est?

Quand vous regardez quelqu’un qui vous plait alors que vous êtes en couple? Embrasser c’est tromper ou faut il aller plus loin pour parler de tromperie? Faut-il pardonner?

Quand c’est une seule fois ou cela dépend ?

Si votre femme vous trompe avec un homme vous lui pardonnerez ? Et si c’était avec une autre femme….(sourire)

Alors le sujet de mon article aborde La notion de « pardon ». Faut il pardonner après une infidélité?

Cet article n’est pas une apologie de l’infidélité car cela reste un acte blessant à ne pas promouvoir et je ne me fais en aucun cas l’avocat du diable. J’essaie plutôt de ne pas émettre de jugement.

Je vais donner un avis (discutable), sur la question en toute objectivité sans rentrer dans un débat idéaliste comme beaucoup de vidéos que je vois sur la perfection dans le mariage… Je suis sûre que vous connaissez quelques sites dans le genre. Et même si j’aime beaucoup Steve Harvey, Je ne prends pas tout à la lettre. Je trouve qu’il dit beaucoup je choses très bien mais aussi quelques unes, que nous avons tous envie d’entendre pour nous donner espoir dans un monde où rien n’est parfait. Je pense qu’il faut vivre en accord avec l’environnement dans lequel on est et non l’idéaliser.

Soyons réalistes, encore une fois l’amour se transforme au fil du temps et s’entretient. Si on ne l’entretient pas, il s’estompe. Rien n’ est éternel. Au début on est fous amoureux mais après avec le temps on s’adapte, on s’aime différemment, mais on s’aime quand même. Quelques fois il peut arriver un moment où l’un a des envies d’ailleurs…

Avant de l’accuser et de le condamner, il faut se poser quelques questions…

Est-ce sa nature? Est ce que vous pouvez le supporter à la longue?

Pourquoi il/elle vous a trompé? il y en a qui diront qu’il n’y a aucune raison à la tromperie. Mais moi je dis que ça reste une question à se poser si on veut arranger les choses. Ça ne veut pas dire que les tromperies sont toutes excusables. Il y en a pour qui c’est une seconde nature et même pour ceux là on ne peut pas conclure dans certains cas, je dis bien dans certains cas, qu’ils n’aiment pas leur partenaire. Ils sont attentionnés, gentils, mais infidèles.. Si telle est leur nature soit. Peut-être ont ils besoin d’aller voir ailleurs pour réaliser à quel point ils sont bien dans leur couple. L’essentiel est qu’ils respectent leur partenaire et le/la rende heureux(se), prennent leurs précautions et non leur balancer en plein visage leurs incartades. Il ne faut pas non plus aller trahir son partenaire avec un proche, famille, soeur/frère, meilleur(e) ami(e) etc. Il y’a des limites à l’acceptable… Mais qu’en est il des autres? Je pense que quelques fois l’autre devrait se remettre en question. Quelle est ma part de responsabilité dans cette trahison ? Et comment l’ai-je découvert ?

Est-ce que je donne à mon partenaire suffisamment d’attention? Ses besoins émotionnels sont-ils comblés ? Quand il ou elle a des envies physiques dites vous toujours non pendant des mois et des mois? Est-ce que ça vous arrive de faire preuve d’initiative ? Ou la seule position du missionnaire vous satisfait depuis toutes ces années ?(sourire) Est-ce que vous passez votre temps à le/la critiquer ou le/ la dévaloriser ?

Il ne faut pas non plus sous n’importe quel prétexte tromper son partenaire… Si il n y’ a plus d’amour peut être vaut il mieux le/la laisser partir au lieu de le/la faire souffrir indéfiniment. Vous pourrez ainsi lui donner l’opportunité de connaître quelque chose de mieux.

Pardonner? J’ai envie de dire que chacun sait ce qu’il est capable de supporter ou non. Mais tout le monde a droit à une seconde chance… Encore faut-il vraiment s’excuser pour les erreurs passées et mériter sa seconde chance.

Si vous pensez que vous ne pourrez jamais pardonner alors à vous de voir aussi si cette relation mérite que vous lui donniez un nouveau souffle ou non… Mais dans tous les cas si pardon il y’a , il faut éviter de ressasser le passé.

Si vous avez décidé de ne pas pardonner essayez d’aller de l’avant refaites confiance et faites vous confiance. Vous en rencontrerez un autre.

Pour moi une infidélité dans le cas de certaines personnes ne veut pas dire désamour même si ça fait mal, très mal; il faut essayer de comprendre ce qui s’est passé et essayer de se reconstruire si ce n’est pas trop tard et si l’un et l’autre en ont envie. Il faut communiquer, rassurer son partenaire et restaurer la confiance. Quelques fois la relation n’en devient que meilleure, après cette prise de conscience sur les désirs de l’un et l’autre.

Elsie.

6 commentaires sur “Infidélité: Partir ou rester ?

Ajouter un commentaire

  1. Vu sous un prisme pertinent.
    Tant qu’on n’est pas humilié, tant que la personne trompée n’est pas humiliée, ne voit pas sa dignité entamée, elle pourra trouver les ressources pour aller au-delà et pardonner.
    Nous sommes tous faillibles et partant de ce postulat, tous imparfaits.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :