L’âme sœur, réalité, fantasme ou objet de torture?

L’âme sœur c’est qui ? c’est notre moitié, celle qui nous complète parfaitement. Qui ne rêve pas de tomber sur cette personne?Et si quelque part dans le monde il existait quelqu’un qui avait justement été créé pour vous. Une personne qui vous corresponde parfaitement. Vous la voyez, vous avez l’impression de la connaître depuis longtemps. Vous riez ensemble, vous lui faites juste confiance. La rencontre avec elle paraît juste une évidence. Cela supposerait que ce sentiment soit réciproque, donc aussi bien cette personne est faite pour vous, que vous êtes fait pour elle.

Qui est cette âme? celle que l’on recherche pour réaliser la plénitude de son être, celle qui est apte à nous soutenir. Qui est-elle et où est-elle?

Est-ce que quand cela ne marche pas avec une personne, doit-on dire que ce n’était pas notre âme sœur et qu’une autre nous attend?

Et quand on avance avec l’âge, nos chances de trouver l’âme sœur diminuent-elles ?

A supposer que nous ne la trouvons pas, est-ce à elle de nous trouver? Autant de questions aux réponses multiples…

Je pense que le sujet de l’existence ou non de l’âme sœur est très différente en fonction du parcours de chacun.

Il faut pouvoir donc respecter l’avis des un et des autres sur leurs expériences face à l’amour. Mon point de vue est tout à fait discutable.

Il y a de gens qui en quête de l’âme sœur restent célibataires toute leur vie, d’autres la rencontrent et se marient au bout de quelques mois de relation. Tout est question de chance, d’opportunités, d’ouverture d’esprit etc.

Quelle est ma théorie ?

Ma théorie est qu’aucune âme n’appartient à personne. L’âme sœur existe oui. Mais c’est à nous de la créer. On rencontre quelqu’un, on apprend à la connaître, on la découvre et on crée l’intimité. Quand on se met avec une personne à qui l’on tient, on doit faire notre part pour que ça fonctionne. Encore faut-il être deux à le vouloir. En parlant d’intimité:

  • L’intimité intellectuelle: Pouvoir discuter de sujets sérieux ou non, sans avoir l’impression de faire des efforts ou de ne pas se comprendre.
  • L’intimité sociale: Être fière de présenter votre partenaire à vos amis, votre famille, et qu’ils puissent l’apprécier et comprendre pourquoi vous l’aimez vous.
  • L’intimité émotionnelle: Pouvoir être vous-mêmes face à elle. On laisse tomber le sentiment de honte, on se dévoile, on se montre tel qu’on est avec nos faiblesses.
  • L’intimité sexuelle ou le fait de se donner l’un à l’autre en toute confiance.

On peut dire même que ce sont toutes ces intimités précédentes qui créent l’intimité sexuelle. Peu importe si c’est parfait ou non. Mais quand on se sent bien avec quelqu’un l’intimité sexuelle est naturelle.

Pour faire de l’autre son âme sœur il faut bien évidemment faire des efforts

  • Par des actes: « Il n’y a pas d’amour, seulement des preuves d’amour ». Il ne sert à rien de dire je t’aime, tu es la personne qu’il me faut, encore faut-il le prouver.
  • Se soutenir l’un et l’autre dans les bons comme dans les mauvais moments, essayer de faire face ensemble. Même si nos moyens divergent, l’essentiel c’est de vouloir la même chose.
  • Être compréhensifs. On a tous des caractères différents. Entre frères et sœurs, en ayant eu la même éducation, on se retrouve avec des différences. Alors qu’en est il de la personne qui partage notre vie et qui n’a pas évolué dans le même environnement que nous? Il faut essayer de la comprendre.  L’entente n’est pas toujours parfaite, mais dans les divergences, arriver à trouver un consensus et une énergie positive, là où les autres ne sont pas capables de passer à l’étape suivante.
  • Se respecter mutuellement
  • Se donner assez de liberté
  • Être amis et amants

A chercher LA personne idéale, on risque de laisser passer la personne qui peut s’avérer être bien pour vous sur beaucoup de points. Si vous êtes ouvert et chanceux, vous pourrez rencontrer cette personne qui vous fera vous sentir bien. Cette relation sera différente de toutes celles que vous avez connu, ce sera juste une évidence.  La rencontre avec l’âme sœur demande une attitude réceptive, il ne suffit pas de prier et de méditer pour l’invoquer, il faut encore une fois s’aimer soi et faire preuve d’un peu de tolérance envers l’autre. Ne comptez pas sur quelqu’un pour faire votre bonheur , mais soyez heureux et l’autre viendra vous compléter et vous pourrez ainsi à travers sa connaissance, le partage etc la qualifier « d’âme sœur ou partenaire de vie ».

Et vous croyez-vous en l’âme sœur?

Bonne fête de l’amour

Elsie

 

8 commentaires sur “L’âme sœur, réalité, fantasme ou objet de torture?

Ajouter un commentaire

  1. Oui l âme soeur existe mais ce n’est pas forcément ton partenaire de vie. Ça peut être une amie ou un ami. Je veux dire pas forcément ton homme ou l’inverse. Ya déjà eu des cas où tu as trouvé ta moitié mais ce n’est qu’un ou qu’une amie ( ça ne veut pas dire que tu n’aimes pas ton ou ta conjoint ). Bel article

    J'aime

    1. Yesss tout a fait d accord.. Cet article etait focus sur le couple..mercredi prochain je parle des valeurs de l amitié et j en parle Je pense que dans chaque catégorie on peut retrouver son ame soeur.. La pers qui te complete avec qui cest fluide. Ce n est pas. Une évidence car meme en amitié on est déçu.. Donc au final toute relation même amicale implique effort compréhension tolérance etc… Mais l âme soeur on la crée avec les gens qu’on fréquente et à qui on tient….

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :