Réconciliation

Disputes, conflits, peut-on renouer après une relation brisée?

« Dans l’amitié, prévois une petite place pour la brouille, et dans la brouille, une petite place pour la réconciliation » Proverbe juif

Une amitié ou une relation est souvent éprouvée par des disputes, une sorte de rupture qui fait que l’on n’a malheureusement plus de contact avec l’autre. Mais les disputes font grandir, elles permettent de tester la solidité d’une relation, les liens qui unissent deux personnes. La différence entre les hommes et les femmes, c’est que chez les hommes, les mésententes sont souvent justifiées et surtout réglées rapidement. Chez les femmes par contre, nous avons tendance à extrapoler et à arrêter de nous parler pour des raisons quelques fois peu importantes. Cela peut durer des mois voire des années et au final, on ne sait pas d’où vient vraiment le conflit et quelle en était la raison.

Et si on faisait preuve de maturité en faisant un pas vers l’autre en vue d’une possibilité de réconciliation?

  1. Il faut savoir s’excuser quand on pense qu’on a eu tort. Avoir la maturité de se remettre en question et présenter ses excuses, ou alors être ouvert au dialogue. Il faut faire un pas vers l’autre, Se dire absolument tout, pourquoi a t-on agi de telle ou telle façon, pourquoi a t-on tenu tel ou tel propos. Remettre tout sur la table, être honnête pour repartir à zéro.
  2. Ne plus parler du passé car une fois qu’on a décidé de se pardonner on ne revient pas dessus. Cela ne sert a rien de ressasser les anciennes mésententes. L’objectif étant la réconciliation, évitons d’accuser l’autre en cherchant un bouc émissaire, et remettons nous un peu en question.
  3. Ne pas être susceptible: Le propre même d’une forte relation est la franchise. Si on n’est pas capable de se dire quelques vérités cela ne sert à rien. Quelqu’un m’a raconté un jour, qu’une amie lui avait fait une remarque sur sa prise de poids et qu’elle l’avait très mal pris. Je lui ai juste répondu que peut être cet avis n’était pas une critique, mais un constat et que cette personne ne l’a pas dit méchamment. Que si elle se sentait bien comme elle était , qu’elle ne tienne pas compte du jugement des autres. Il ne faut pas non plus sous prétexte d’être franc blesser volontairement la personne. La diplomatie existe pour ça.
  4. Ne pas juger: Il faut pouvoir accepter la personnalité l’autre quoi qu’il vous dise de lui- même et le prendre tel qu’il est.
  5. Pouvoir faire preuve d’empathie: Accepter de prendre en compte le point de vue de l’autre et essayer de se mettre à sa place pour pouvoir le comprendre. » je comprends pourquoi tu t’es senti blessé » etc .
  6. Être deux: On ne peut pas être seul à vouloir une réconciliation, vous risquez sinon de vous trouver confronté à un mur. Vous écrivez un message ou contactez l’autre pour avoir une discussion et celui-ci vous répond froidement. c’est très frustrant. Si cette personne ne tient pas à vous autant que vous tenez à elle alors ça ne vaut peut-être pas la peine de s’acharner.
  7. Rester prudent, mais essayer de faire table rase du passé: En fonction de la raison de la brouille, si une personne vous a blessé d’une certaine façon, il est possible qu’elle recommence. Avant d’être certain que vous pouvez à nouveau lui refaire confiance, soyez prudent, prenez la telle qu’elle est mais faites attention à ne pas vous brûler les ailes encore une fois.

Quand on pense à quelqu’un et qu’on éprouve une sorte de douleur, c’est que vous avez encore des sentiments qui vous unissent. Souvent en y réfléchissant, les raisons des disputes sont souvent si futiles qu’on se demande d’où c’est parti et ça ne vaut pas la peine de se fâcher pour si peu. Les personnes vont et viennent dans nos vies, si ils n’y restent pas qu’on y tienne ou pas, c’est surement qu’elle n’étaient que de passage. Alors voyons le côté positif en se demandant ce qu’elles nous ont enseigné. Il n’y a pas de hasard, les gens que nous rencontrons participent à notre construction.

Dans toutes les mésententes, tout le monde a droit à une seconde chance alors laissons passer les rancœurs et faisons un pas vers l’autre. Vous n’avez rien à perdre. Au pire si vous vous retrouvez confronté à un mur, au moins vous aurez essayé.

Si vous vous êtes éloignés d’une personne sous prétexte qu’elle vous ignore, ne la jugez pas, elle mène peut-être un combat dont vous ignorez l’existence. Soyez juste disponible pour quand elle reviendra pour se confier à vous et vous verrez que ses raisons étaient justifiées.

Si vous avez essayé de renouer avec quelqu’un et que ça n’a pas marché alors il faut juste l’accepter, des personnes vous en rencontrerez encore beaucoup dans votre vie, vous finirez par oublier…

Mon prochain article de la rubrique Domine toi de mercredi prochain parlera de la prise de parole en public, exercice souvent difficile et pourtant pas insurmontable. Je vous parlerai de ce qui m’a aidé moi à être plus à l’aise.

N’oubliez pas de vous abonner.

A très bientôt.

Elsie, du club des audacieux.

2 commentaires sur “Réconciliation

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :